Your browser is out of date. Please update it for an optimal experience.
Faites le plein de conseils santé - Abonnez-vous à notre infolettre

Démystifions 6 croyances alimentaires!

Publié le 23 Octobre 2019

La nutrition, c’est un sujet plein de contradictions et de vieux dictons, donc pour avoir l’heure juste, on pose nos questions à une nutritionniste.1

Question 1 :

Un horaire de repas idéal… ça existe?

Réponse de la nutritionniste :

Pour la majorité des gens, manger aux 3 ou 4 heures aidera à garder une glycémie stable et à protéger la masse musculaire avec un apport constant en protéines. Attention aux restrictions! C’est normal que notre faim varie!


Question 2 :

Qu’en est-il des jeûnes intermittents?

Réponse de la nutritionniste :

C’est une manière de réduire l’apport calorique, mais ce n’est pas la plus simple ni la plus agréable pour bien des gens. C’est très personnel, mais si ça fonctionne pour vous, tant mieux. Seul avertissement majeur; les gens qui sont atteints d’un trouble alimentaire courent des risques de rechute avec ce type de plan alimentaire.


Question 3 :

Alors, déjeuner, c’est vraiment crucial?

Réponse de la nutritionniste :

Si on a faim, oui! Se forcer à manger est rarement une bonne idée. Même chose pour nos enfants, vaut mieux leur laisser plus de collations saines dans leur sac que de tenter de les « remplir » de force au déjeuner.


Question 4 :

La collation, c’est vital ou optionnel?

Réponse de la nutritionniste :

Si on a une vraie faim, qu’on ressent physiquement, entre les repas, c’est une bonne idée de combiner une source de protéines et de glucides à la collation.


Question 5 :

Et pour les enfants… la série de collations en après-midi et en soirée, c’est normal?

Réponse de la nutritionniste :

Oui tout à fait! Les besoins énergétiques des enfants sont différents des nôtres puisqu’ils sont en croissance. En plus, leur estomac ne peut contenir autant de nourriture en un repas, donc prendre plusieurs petits repas est un excellent moyen d’alimenter quand on est en pleine croissance. Et si l’appétit est moins présent au souper, ce n’est rien de grave! Ce qui est plus dommageable à long terme, c’est de ne pas écouter les signaux de faim et de satiété.


Question 6 :

Manger le soir, c’est une recette pour la prise de poids et l’indigestion nocturne?

Réponse de la nutritionniste :

Encore une fois, s’il s’agit d’une vraie faim et non de gourmandise ou d’un passe-temps: on mange! Il n’y a pas de mauvais ou de bons moments pour manger dans la journée. On se doit d’écouter les signaux de faim ou de soif autant que possible.


Ce qu’il faut retenir : Il n’y a pas de bons ou de mauvais aliments, ni de bons ou mauvais moments pour manger. Les « meilleurs » aliments sont ceux qui nous apportent autant de plaisir que de nutriments! Et la meilleure alimentation est celle qui inclut un peu de tout (et beaucoup de goût).

1  Source : Nutritionniste de la Clinique Performance Santé