Blogue

Mon moment « PAUSE SANTÉ »

Catégorie : Santé et Bien-être

3 mins

Par Marilou Côté


La saison plus froide prend doucement le dessus sur les beaux jours d’été,
les heures de luminosité sont comptés. Déjà je sens dans mon corps plus de fatigue, moins de motivation. Ce sont des petites lumières qui s’allument dans mon esprit pour me rappeler de prendre soin de moi.


Ayant enseigné le Yoga dans ma vingtaine pendant plus de 10 ans ; je vis encore sur le fondement du mot « Yoga » qui signifie connexion entre le corps et l’esprit.


Il devient évident que pour moi , qu’être en « santé » ce n’est pas seulement au niveau du
physique comme s’entrainer au gym ou courir. C’est d’arriver à trouver ce fameux équilibre.
Celui qui garde mon enveloppe corporelle en force mais également celui qui maintient mes
idées et mes humeurs en bonne santé mentale.


Je suis une adepte de la marche extérieure, elle permet à mon avis de suivre les saisons, de
mieux s’adapter aux changements que cela comporte d’avoir dans une même année de si
grands écarts de température. La marche n’a pas d’exigence d’équipements en particulier,
c’est également gratuit. Je peux autant marcher avec mes parents plus âgés que mon fils de 5
ans. En plus c’est pratique et valorisant, nul besoin d’avoir le cardio d’un marathonien
Olympien. Ici le dimanche c’est une tradition « la petite marche » dehors. Il faut dire qu’après
les crêpes , le café et le bacon et le smoothie c’est bon de bouger et respirer l’air frais.
L’automne j’aime bien m’adonner à la randonnée pédestre, la grande soeur audacieuse de la
marche. Les dénivelés , les couleurs dans les arbres, rendent cette pratique un défi haut en
couleur. L’été les sports d’eau sur les lacs régionaux sont mes favoris, en particuliers la
planche à pagaie . Elle peut se pratiquer doucement ou plus sportivement. Et l’hiver c’est le ski
alpin en famille. C’est l’occasion de braver le froid, et de se laisser glisser sur les sols enneigés.
La famille, les amis… ils m’accompagnent souvent lors des activités extérieures pour bouger.
Pourquoi ne pas rendre l’utile à l’agréable et discuter, prendre des nouvelles, ventiler à un
proche de ce qui va bien et moins bien dans notre vie. C’est un peu ça aussi l’équilibre entre le
corps et l’esprit.


Et puis, pour terminer ce texte sur la santé, je vous surprendrai peut-être en écrivant que pour
moi c’est aussi NE RIEN FAIRE. Ou du moins très peu. Allouer un moment dans mon horaire
pour vivre et respirer. Un temps très loin de la « to do list », des courriels à répondre, du
ménage, très très loin de tous les « il faudrait que » . Honnêtement c’est le plus difficile à faire
vu ma vie de maman et de travailleuse autonome . Pourtant quand j’y arrive à prendre ce temps
d’enfin me mettre au neutre , l’équilibre est là tant au niveau du mental que du physique. Ce
point neutre c’est d’être conscient du présent à 100%. Comme regarder le coucher du soleil,
profiter de la brise dehors sous une couverture chaude, flatter mon chien ou faire la sieste avec
mon enfant. La santé c’est une recette personnelle mais elle vaut la peine d’être réfléchie
précieusement pour s’y référer comme ancrage de nos vies.

Infolettre