Les gadgets préférés des sportifs - Oasis

Les gadgets préférés des sportifs

Publié le 26 Avril 2016

Ils captent les mouvements, surveillent le rythme cardiaque, calculent les distances ou les calories brûlées, consignent les performances : ces outils technos sont les préférés de huit sportifs aux profils variés.

Montre Suntoo T6Montre Suntoo T6

« Ce que j’aime de cette montre, c’est qu’elle calcule le kilométrage, l’altitude, la fréquence cardiaque et les calories brûlées. De plus, elle me donne l’heure! Je m’en sers pour la course, le ski de fond, la marche et parfois le vélo. J’aime ce petit gadget parce je peux connaître mes statistiques : ça me permet de voir mes améliorations… quand il y en a. »

Frédéric L. s’entraîne de 3 à 4 fois par semaine depuis plusieurs années.

Application Runkeeper

Application Runkeeper« Je cours toujours avec l’application Runkeeper sur mon iPhone. J’écoute de la musique en même temps. Mon objectif est d’aller le plus vite possible en respectant mon rythme de course. J’affiche toujours les km/minute. C’est ce qui me stimule le plus. »

Amélie S. court de 2 à 3 fois par semaine depuis environ 4 ans.

« J’utilise davantage Runkeeper comme outil de motivation que comme outil de performance. Ça me motive à faire une plus grande distance lorsque je suis en fin de parcours. Je consulte bien sûr les données, mais je n’y accorde pas beaucoup d’importance. »

Frédéric S. court de 3 à 5 fois par semaine depuis plusieurs années.

Forerunner et Connect de Garmin

Forerunner et Connect de Garmin« Je n’aime pas beaucoup les gadgets, et je suis sans doute l’exception à la règle, car les coureurs sont de plus en plus accros à ça. La seule chose que j’utilise est la montre Garmin Forerunner 305 avec l’application Garmin. Les nouvelles montres plus sophistiquées piquent parfois ma curiosité, mais je me dis alors : “Pourquoi réparer ce qui n’est pas cassé?”. »

Christa Davidson, marathonienne, blogueuse et leader communautaire du Circuit du Canada.

« J’ai une montre Garmin : je ne peux pas courir sans elle! Elle me permet de voir mon historique, et c’est presque comme un entraîneur virtuel parce qu’elle me dit quand faire mes intervalles. Par exemple, l’hiver, quand ça me tente moins, ça me motive à sortir et à courir pendant une durée déterminée ou à parcourir un certain nombre de kilomètres. Combinée avec ma musique, c’est un essentiel! »

Fanny B. court de 3 à 4 fois par semaine depuis environ 4 ans.

Application Strava

Application Strava« Strava est l’une de mes applications favorites. En tant que triathlète, j’aime suivre mes données de course et de cyclisme au même endroit. On peut aussi se connecter avec d’autres coureurs, joindre des groupes et participer à des défis qui nous motivent à parcourir une plus grande distance. L’application me permet de revenir en arrière et de voir mes temps sur des parcours où je me suis déjà entraînée. Ça me permet de comparer mes résultats à des performances passées. »

Heather Gardner, marathonienne, triathlète, fondatrice de Tribe Fitness, blogueuse et leader communautaire du Circuit du Canada.

Montre AppleMontre Apple

« J’utilise beaucoup ma montre Apple lorsque je m’entraîne seule. Je me sers de mon chronomètre pour les pauses entre mes séries. Lorsque je fais un entraînement plus cardio, j’emploie mon moniteur cardiaque pour vérifier mes fréquences. Toutes mes données sont enregistrées par la suite dans les applications Activité et Santé de mon cellulaire. Je peux suivre de très près mes calories brûlées. De plus, je consulte souvent le nombre de pas que j’ai faits par jour.

Bref, je ne croyais pas utiliser ma montre autant. Je suis devenue un peu accro! Je crois aussi que cet outil m’aide à me dépasser chaque fois. »

Annie M. s’entraîne de 3 à 4 fois par semaine depuis plusieurs années.

Montre M400 et logiciel Polar Flow

Montre M400 et Logiciel Polar Flow« J’ai la montre M400 avec le logiciel Polar Flow. J’aime sa facilité d’utilisation, ses interfaces simples et bien détaillées, ses applications pour mobile et ordinateur.

Cet outil me motive, me permet de voir ma cadence en temps réel, ma fréquence cardiaque lors de mes entraînements de haut niveau, de juger lorsque mon corps est trop fatigué pour pousser la machine. Je peux alors choisir de prendre du repos ou d’y aller avec un entraînement plus léger.

Il résume bien ma journée d’activité physique et me permet de faire des choix éclairés pour mes séances d’entraînement. »

Geneviève Asselin-Demers, marathonienne, médaillée d’or chez les femmes, Marathon Oasis de Montréal 2015.